La situation du français au Québec

Entrevue de Frederic Lacroix à l’émission de Mathieu Bock-Côté, les idées mènent le monde.

Comment se présente la situation du français au Québec? Cette question, qui traverse toute notre histoire mais qui s’était un peu effacée de notre vie politique depuis une vingtaine d’années vient de resurgir au cœur de l’actualité. Les Québécois, malgré l’optimisme affiché de leurs élites, redécouvrent la fragilité de leur langue et à travers cela, de leur identité. Il faut néanmoins aller plus loin : en quoi la situation présente est-elle nouvelle? Comment expliquer la régression du français? Quelles en sont les conséquences politiques et culturelles? Risquons-nous un jour de frapper un point de non-retour? Pour nous éclairer, je reçois aujourd’hui le chercheur indépendant Frédéric Lacroix, qui régulièrement, publie dans les pages de L’Aut’Journal des études très fines sur les différents aspects de la situation du français dans notre pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s