L’aut’journal

http://lautjournal.info/auteurs/frederic-lacroix-0

L’anglais en débat au Québec. Mythes et cadrages. : Un livre majeur

Virginie Hébert publie ces jours-ci, aux Presses de l’Université Laval, un essai tiré de sa thèse de doctorat intitulé L’anglais en débat au Québec. Mythes et cadrages. Disons-le d’emblée : alors que l’on s’imaginait que tout avait été dit sur la question linguistique, Virginie Hébert nous arrive avec un ouvrage qui couvre un angle totalement inédit de … Lire la suite de L’anglais en débat au Québec. Mythes et cadrages. : Un livre majeur

Le « gel » des effectifs dans les cégeps anglais

Le français en tant que langue d’enseignement au postsecondaire est en recul depuis plus de vingt-cinq ans au Québec. Le recul est si grave que même le gouvernement du Québec, qui a nié la chose avec la dernière énergie pendant deux décennies, semble avoir compris qu’il fallait faire quelque. Ou du moins qu’il fallait faire semblant de … Lire la suite de Le « gel » des effectifs dans les cégeps anglais

Allocution devant le Comité permanent des langues officielles

J’ai écrit un livre intitulé « Pourquoi la loi 101 est un échec » (Boréal, 2020) dans lequel j’analyse la situation des réseaux institutionnels public et parapublic anglophone et francophone au Québec. Pour effectuer cette analyse, j’ai utilisé le concept de « complétude institutionnelle ». Ce concept est à mon avis un prisme important pour analyser l’équité de financement … Lire la suite de Allocution devant le Comité permanent des langues officielles

La langue et le Roi de l’astéroïde B325

Alors que la question linguistique est transversale et touche l’ensemble de l’action gouvernementale, elle est pourtant, depuis toujours, traitée en « silo », dans le respect des « compétences ministérielles ». Dans son projet de loi 96 (PL96) « Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français », par exemple, Simon Jolin-Barrette (SJB) a soigneusement exclu toute mesure … Lire la suite de La langue et le Roi de l’astéroïde B325

Réforme de la loi 101 : Une vaste collection de demi-mesures juridico-bureaucratiques

Simon Jolin-Barrette a enfin déposé sa réforme de la loi 101. En même temps, le premier ministre du Québec, M. François Legault, a publié un court message sur Facebook. Dans ce texte, il affirme deux choses : « Qu’il y avait urgence d’agir » et que « Il va y avoir des personnes qui vont dire que le projet de … Lire la suite de Réforme de la loi 101 : Une vaste collection de demi-mesures juridico-bureaucratiques

Loi 101 : Les objectifs doivent venir avant les moyens

Ces jours-ci, il fait bon de se replonger dans la monumentale biographie que Jean-Claude Picard a dédiée à Camille Laurin (L’homme debout, Boréal, 2003). D’emblée, on réalise que si cette loi majeure a vu le jour, c’est grâce à la vision et à la détermination absolument titanesque de Camille Laurin. Initialement, l’ampleur du projet de … Lire la suite de Loi 101 : Les objectifs doivent venir avant les moyens

Loi 101 au cégep : c’est maintenant ou jamais

L’année qui vient de s’écouler nous a apporté bien des bouleversements, dont celui, tout à fait inattendu, d’une prise de conscience aigüe du déclin du français au Québec. Contre toute attente, une bonne partie de l’opinion publique est redevenue sensible à la question linguistique. Huit québécois sur dix (un record!) estiment que « la langue française … Lire la suite de Loi 101 au cégep : c’est maintenant ou jamais

Quand Ricochet s’aventure dans le débat linguistique

Le site Internet Ricochet vient de prendre position dans le débat linguistique qui secoue le Québec depuis un bout en publiant une lettre ouverte d’un dénommé Étienne Cardin-Trudeau intitulée « De quoi parlons-nous quand nous parlons du déclin du français »? Ce texte est un mélange d’approximations, de concepts mal digérés, de désinformation et aussi, disons-le, de … Lire la suite de Quand Ricochet s’aventure dans le débat linguistique

Québec préfère les universités anglaises

Les revenus globaux des universités Les universités québécoises tirent des revenus de plusieurs sources. Par ordre d’importance, il s’agit, en moyenne et pour l’ensemble du réseau : 1) du gouvernement québécois (49,9 % des revenus totaux), 2) d’Ottawa (20,9 %) 3) de droits de scolarité payés par les étudiants québécois, canadiens et internationaux (16,4 %) et 4) d’autres sources … Lire la suite de Québec préfère les universités anglaises

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.